Accueil » Jeux Vidéo » Test Alan Wake’s American Nightmare

Test Alan Wake’s American Nightmare

Par Sylvain | Édité il y a 1 an, 27 jours
Facebook Twitter Google Plus Pinterest Linkedin email

alan wake american nightmare

L’écrivain Alan Wake revient dans une nouvelle aventure (disponible en téléchargement sur le Xbox Live Arcade pour 1200 pts) deux ans après le premier épisode. Voyons ensemble ce que nous a concocté Remedy Entertainment.

Cette fois-ci le héros se retrouve coincé dans un épisode de Night Springs et est confronté à son double diabolique nommé Mr.Scratch. Pour comprendre ce qui lui arrive Alan trouvera sur son chemin des pages de manuscrit, des télévisions et des radios qui l’aideront à éclaircir tout cela.

Vous commencerez Alan Wake’s American Nightmare en Arizona. Deux ans se sont donc écoulés entre le jeu Alan Wake et ce nouvel épisode. Les fans de la première heure remarqueront tout de suite que les zones de jeu sont plus vastes et que Remedy a voulu orienter un peu plus le jeu vers l’action. En effet, dès le début du jeu vous trouverez sur votre chemin des armes assez puissantes pour dézinguer les ennemis et ça tombe bien car ceux-ci n’hésiteront pas à vous attaquer à coups de hache, de pioches et de tronçonneuse. Heureusement ils sont sensibles à la lumière et Alan a toujours sa bonne vieille lampe de poche sur lui. Vous devrez donc éblouir les monstres avant de les cribler de balles pour pouvoir continuer votre quête. Bien entendu, plus vous avancez dans le jeu et plus les ennemis seront nombreux et coriaces. Il faudra aussi faire attention à bien ramasser les pages du manuscrit éparpillées un peu partout car en plus de vous renseigner sur votre situation elles permettent aussi d’ouvrir des coffres d’armes.

Pour résoudre l’énigme du jeu vous devrez donc progresser à travers trois lieux que vous retrouverez plusieurs fois au cours de l’aventure. Même si on peut voir ici une façon d’allonger la durée de vie du titre ça n’enlève pas l’envie de progresser pour connaître le fin mot de l’histoire. Normalement si tout se déroule bien il vous faudra 4 ou 5 heures pour finir le jeu.

american nightmare

Graphisme :

Pour un jeu XBLA les graphismes sont vraiment beaux. Même si le jeu se passe dans la pénombre les effets de lumière sont très réussis. Les trois environnements du jeu sont assez vastes et bien réalisés. Enfin, les cinématiques apportent aussi beaucoup à l’ambiance car elles ont été faites avec de vrais acteurs.

Jouabilité :

Pour ceux qui connaissent le premier opus la prise en main sera instantanée. Il faudra cependant faire attention à bien placer la caméra afin de surveiller vos arrières, surtout quand les ennemis vous collent un peu trop. Si vous êtes encerclé n’hésitez pas à prendre la fuite en courant, mais attention au bout d’une dizaine de seconde Alan s’essoufflera. La progression reste cependant assez aisée car vous trouverez de nombreux checkpoints sur votre route.

Bande-son :

Malheureusement le titre ne dispose pas de doublage français donc vous devrez vous contenter des sous-titres. Les bruitages et les musiques collent bien au jeu et on y retrouve même l’excellent titre Club Foot du groupe Kasabian.

Conclusion :

Finalement j’ai pris plaisir à faire ce jeu. Certaines personnes le trouveront peut-être trop facile et trop court mais n’oublions pas que ça reste un jeu Xbox Live Arcade. De plus pour 1200 points Microsoft il serait dommage de passer à côté de ce titre, surtout si vous êtes fan du premier.


Facebook Twitter Google Plus Pinterest Linkedin email

Recevez nos meilleurs articles

Poster un commentaire